Sirène d'alerte

Déclenchement

Située sur un immeuble d'habitation proche du Village Sud, la sirène d'alerte de la commune a été reliée au Système d'alerte et d'information des populations (SAIP). La réception de cette nouvelle installation aura lieu ce mercredi 22 mars, vers 9 h. La sirène sera alors déclenchée. Pas d'inquiétude donc, c'est un simple test ! Les essais redeviendront mensuels, chaque premier mercredi du mois, à compter du 4 avril, sauf en novembre où l'essai aura lieu le 8.

Photo

IFTS

Journée d'études

L'institut de formation en travail social (IFTS, 3, avenue Victor-Hugo, 04 76 09 02 08) propose une journée exceptionnelle consacrée au travail collectif. Ateliers, temps de réflexion et d'échange communs, vendredi 7 avril, de 8 h 45 à 17 h. Ouvert à toutes et tous, sur inscription : 50 ¤, gratuit pour les étudiants de l'IFTS.

Photo

Semaine sport solidaire
Une première réussie

mercredi 4 décembre 2013

Près de 2 500 euros et 250 kilos de denrées récoltées grâce à la générosité des sportifs et des clubs échirollois, c'est le bilan chiffré de la première Semaine sport solidaire organisée par Objectif sport Echirolles (OSE).

La générosité des sportifs et des clubs échirollois, comme lors du Cross ou du Loto de la solidarité, a permis de récolter des dons remis au Secours populaire.

"Un pari audacieux, mais gagné" comme l'indiquait Alban Rosa, président d'OSE, lors de la soirée de clôture de la Semaine à la salle des fêtes. "Nous sommes heureux d'avoir fait parler de nous au-delà du sport, sur une valeur aussi importante que la solidarité. A notre échelle, Nous voulions essayés de continuer à faire vivre l'héritage échirollois en la matière. Nous devons transmettre ces valeurs d'entraides. Être sportif, c'est aussi être citoyen. Le sport est une partie de la réponse que nous avons voulu mettre en lumière." Et ils y sont parvenus grâce à la mobilisation des clubs et des sportifs échirollois tout au long de cette Semaine.

Alban Rosa et Rabah Boulebsol, organisateurs de la Semaine, encadrent Muriel Leyssieux, Guy Caussé, Myriam Chomaz et Jackie Bonnieu-Devaluez.

Des sportives engagées

Tout comme ils sont parvenus à mettre en lumière le rôle des femmes dans le sport solidaire lors du débat qui a précédé la soirée. Myriam Chomaz, championne d'Europe de boxe et première cadre technique de la Fédération française, Jackie Bonnieu-Devaluez, ancienne joueuse et entraineure de rugby, Muriel Leyssieux, championne de patinage de vitesse et présidente du Club de glace d'Echirolles, entouraient Guy Caussé, responsable de Médecin du monde."?Être sportive de haut-niveau, ce n'est pas évident. On n'est pas pris au sérieux, expliquait Myriam Chomaz. Comme si on voulait nous protéger, choisir pour nous. Il y a beaucoup de freins, mais c'est très motivant. Aujourd'hui, les filles ont encore tout à écrire..."

De beaux parcours de femmes, une belle initiative de OSE, qui ne demandent qu'à faire école.

lire sur le sujet