Sirène d'alerte

Déclenchement

Située sur un immeuble d'habitation proche du Village Sud, la sirène d'alerte de la commune a été reliée au Système d'alerte et d'information des populations (SAIP). La réception de cette nouvelle installation aura lieu ce mercredi 22 mars, vers 9 h. La sirène sera alors déclenchée. Pas d'inquiétude donc, c'est un simple test ! Les essais redeviendront mensuels, chaque premier mercredi du mois, à compter du 4 avril, sauf en novembre où l'essai aura lieu le 8.

Photo

IFTS

Journée d'études

L'institut de formation en travail social (IFTS, 3, avenue Victor-Hugo, 04 76 09 02 08) propose une journée exceptionnelle consacrée au travail collectif. Ateliers, temps de réflexion et d'échange communs, vendredi 7 avril, de 8 h 45 à 17 h. Ouvert à toutes et tous, sur inscription : 50 ¤, gratuit pour les étudiants de l'IFTS.

Photo

Le lycée Marie-Curie sensibilise à l'entreprise

lundi 13 mars 2017

Plus d'un millier d'élèves (37 classes sur 41) ont rencontré des entrepreneur-es, responsables et salarié-es d'entreprises. Une première... réussie.

Les lycéen-nes ont partagé le parcours d'entrepreneur-es et salarié-es de différents secteurs d'activité. Les lycéen-nes ont partagé le parcours d'entrepreneur-es et salarié-es de différents secteurs d'activité.

Venu-es de toute la région grenobloise, une trentaine de professionnels et professionnelles de secteurs d'activité très divers ont pris langue avec les lycéens et lycéennes, en classe et lors d'ateliers "d'estime de soi", individuels et en groupe. "Une première", se réjouit Véronique Ghiglione, la proviseure. L'enjeu était de taille. L'action de quatre jours, originale, a mobilisé les équipes pédagogiques et administratives de l'établissement, "bousculé la vie du lycée". L'objectif consistait "à donner aux jeunes l'envie d'entreprendre, d'ouvrir leurs horizons et de nourrir leurs ambitions", résume la proviseure. Qui souligne le bon sens, une pensée simple : "l'école ne doit pas être un sanctuaire éloigné du monde économique".

"Rêver et oser"

Dirigeants et dirigeantes de start-up, d'organismes et d'institutions de toutes tailles, responsables de ressources humaines, créateurs et créatrices d'événements culturels ou sportifs, avocats, chercheurs et chercheuses, cadres bancaires... ont non seulement fait part de leurs expériences et compétences, exprimé une culture du monde du travail, mais surtout se sont ouverts aux questionnements des élèves, ont parlé de leurs engagements et convictions professionnelles, témoignant de parcours très personnels.

Les équipes du lycée, entrepreneur-es et partenaires, en présence notamment de Dominique Fis, Véronique Ghiglione, Jacqueline Madrennes.

Un capital d'émotions qui a manifestement fait mouche. "Je suis étonné par l'ambition de l'initiative qui a invité les élèves à participer, la force des échanges, la dimension humaine des rencontres. Les entrepreneurs nous ont fait appréhender et comprendre leurs professions, de véritables passions. Franchement, ils nous ont donné envie et mis en confiance", remarque Denkan Guerchet, en seconde, élu au conseil des délégués et déléguées pour la vie lycéenne (CVL), qui se destine à la filière économique et sociale (ES), au métier de sapeur-pompier professionnel.
En présence de Dominique Fis, directrice des services départementaux de l'Education nationale de l'Isère (Dasen), Jacqueline Madrennes, adjointe à l'éducation et à la culture de la Ville d'Echirolles, Cécile Prost, d'ABC Projet, le constat final "très positif" a signifié le bien-fondé et la richesse de l'événement. La volonté "de rassembler des milieux économiques et l'école, qui ne sont pas des mondes étanches et distincts", est parvenue, semble-t-il, à dépasser les appréhensions mutuelles, "à donner envie de rêver, d'oser".

JFL

lire sur le sujet